Après le DIY de la jupe de sorcière pour Halloween, je vous propose aujourd’hui deux recettes de potions magiques pour jouer les apprentis sorciers (ou sorcières). En effet, qu’est ce qu’un sorcier sans sa potion ?

Mademoiselle A. me pose de plus en plus de questions scientifiques, c’est donc l’occasion de faire un peu de sciences.

Les potions n’ont pas besoin d’ingrédients particuliers, vous avez déjà probablement tout ce qu’il faut chez vous. Elles sont simples à réaliser et sans dangers pour nos petits bouts.

Petite précision : Le bicarbonate de sodium est biodégradale, il n’est pas toxique, ni pour la santé ni pour l’environnement. 

1ère potion : la potion débordante !!

Ce qu’il vous faut:

  • verre, tube à essai ou petit contenant
  • du vinaigre blanc
  • du bicarbonate de soude
  • du colorant alimentaire (éventuellement)
  • un pichet ou bécher
  • une cuillère
  • un plateau ou autre pour protéger car la potion va déborder !!!

Préparation : 

  1. Déposer une grosse cuillère à soupe de bicarbonate au fond du verre.
  2. Dans le bécher, ajouter au vinaigre blanc quelques gouttes de colorant.
  3. Verser la préparation colorée dans le verre et oberver l’ébulition mousseuse se faire !!!

Sur ce, retournons à nos chaudrons !

Pour cette deuxième potion, j’avais vu une expérience avec des enfants à la télévision il y a plus d’un an, sur l’émission Défis Cobayes ! 

2ème potion : la potion magique avec des bulles colorées

Pour cela il vous faut : 

  • bécher
  • vinaigre blanc
  • colorant alimentaire
  • huile de tournesol
  • bicarbonate de soude
  • verres, tubes à essai ou bouteilles
  • des compte-gouttes

Préparation :

  1. Mettre au fond du verre du bicarbonate de soude (dose au choix)
  2. Remplir le contenant avec de l’huile de tournesol.
  3. Dans des récipients à côté, mettre du vinaigre blanc et quelques gouttes de colorants alimentaires.
  4. Verser des gouttes de vinaigre(s) coloré(s) dans l’huile puis observer la magie se faire….

La minute science : le vinaigre n’est pas miscible à l’huile, du coup il descend tranquillement au fond où se trouve le bicarbonate de soude, puis celui-ci créé du dioxyde de carbone. Le gaz fait remonter la bulle de vinaigre colorée à la surface qui libère le CO2 et redescend et ainsi de suite… jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bicarbonate de soude dans le verre.

J’ai choisi de ne pas donner trop de détails pour l’instant à ma fille car j’ai prévu de refaire des activités scientifiques pour plus tard !

N’hésitez pas à me montrer vos réalisations par mail, ou sur les réseaux sociaux.

accumsan ut adipiscing Curabitur libero porta.

Pin It on Pinterest

Share This